navigation

Le don de matériel 11 octobre, 2008

Posté par Marie-Lys dans : Le retour et bilan du sejour , ajouter un commentaire

Question épineuse & aux conséquences très importantes.

 

L’un des principaux problèmes remontés par les missions de 2007 fut la remise du matériel scolaire et des jeux en fin de mission. Ils avaient remis directement aux enfants ce matériel ce qui s’est rapidement transformé en « foire d’empoigne » (cohue, jalousie…etc). Par ailleurs, ce système alimentait le côté « Onibo Cadeau » (le Blanc donne moi un cadeau) qui risquait de créer un amalgame entre la mission de la Guilde avec le don de matériel scolaire. Or, ce n’est pas l’objectif de la mission qui est le soutien scolaire et l’animation ; le matériel doit rester un outil pour accomplir cet objectif.

  

Nous avons donc longuement débattu toutes les 4 sur la façon dont nous allions nous y prendre. Il ne faut pas cacher que l’envie était forte de récompenser les enfants présents en cours par un stylo par exemple, ou de remettre aux enfants qui nous ont accompagné et aidé tout au long du séjour (Médard, Raoul, Fabrice, Siméon…) ou qui nous ont particulièrement touché (Mouba, Glawdys, Carine…) un petit quelque chose en plus qui symboliserait notre attachement. Mais à force de discussion, nous en sommes arrivés à la conclusion que tout ce qui serait donné serait un cadeau, et que cela créerait inévitablement des jalousies et fausserait l’image de la mission.

Pour illustrer le caractère injuste du cadeau, nous pensions notamment aux enfants qui auraient voulu venir en cours, et qui ne le pouvaient pas parce qu’ils aidaient leurs parents aux champs ; pourquoi eux n’auraient rien sous prétexte qu’ils n’étaient pas au soutien scolaire d’été ?! De plus, nous ne voulions rien remettre directement aux enfants, car nous ne voulions pas leur donner l’impression que cela était un dû à chaque fin de mission.

 

 

Nous avons donc décidé de remettre les fournitures à Gabriel et Simon ; les livres et les jeux à la bibliothèque. Quelques jours avant le départ, nous avons fait une réunion avec eux. Nous leur avons expliqué notre point de vue. Ils étaient un peu déçus au début que les enfants n’aient pas de cadeau. Nous avons donc rebondi la dessus pour insister sur le fait que le message à faire passer aux enfants c’est que nous sommes là pour les aider à progresser, et non pas pour leur offrir des fournitures. Et au fur et à mesure de la discussion, ils ont compris puis adhéré à notre vision. Nous sommes donc arrivés à la solution suivante : nous leur remettions les fournitures neuves, et celles-ci viendraient compléter la dotation annuelle de l’état qui sert à récompenser à chaque fin de trimestre les élèves les plus méritants. Ainsi, les fournitures reviendraient bien aux enfants, si tant est que ceux-ci soient assidus et aient de bons résultats.

  

Nous avons prévenu tous les enfants que nous avions en cours de notre initiative, et nous leur avons expliqué pourquoi, par souci d’équité entre autre, nous ne leur remettions pas les fameux « cadeaux » tant attendu. Nous leur avons aussi expliqué que ces fournitures n’étaient pas « tombées du ciel », que nous avions du les collecter (et comment nous avions fait), et qu’ils ne devaient donc pas considéré cela comme un simple du, mais comme quelque chose qui se mérite. 

Pour les livres (nombre d’entre eux voulait qu’on leur donne tel ou tel livre), là aussi nous leur avons expliqué que l’on ne souhaitait pas qu’ils bénéficient qu’à un seul mais à tout le village, et que nous les laissions donc tous à la bibliothèque où ils pourraient les emprunter.

12

974run |
Le Nîd Gâtinais |
Le pays du sourire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | C H I C A G O
| A la découverte de Taïwan...
| Le gite CléVacances de Mens...